Fabiland - Actualités

Je continue encore avec mes merveilles du 6 novembre. Et cela n'est toujours pas fini !

Partie 5 : une maman Doucoeur et son fils en boîte. Et oui, la boîte n'est pas rose, mais bleue, avec plein de petits coeurs roses, et comme nous pouvons le remarquer, il n'y a aucune mention du nom Barbie, la gamme Doucoeur est donc bien une gamme parallèle.

Kiss n cuddle

La famille Doucoeur est introduite en 1984 dans l'univers Mattel. Il s'agit d'un couple marié, reconnaissables à leurs alliances (même s'il arrive que les  premiers modèles n'aient pas d'alliance) et de leurs faux jumeaux, un garçon et une fille. Tout en réutilisation, le papa tient du Ken Superstar, la maman d'un mélange de Kelley l'amie de Starr et de Barbie et les jumeaux des Rosebud. C'est très dommage d'ailleurs qu'un seul des trois visages des Rosebud soit commun à tous les jumeaux, leurs cousins et leurs voisins, alors qu'il y avait matière à diversification.

Kiss n cuddle

En 1986, pour un seul et unique modèle, maman Doucoeur change de tête et promet des bisous, quelques années après la Barbie Kissing. Elle n'a pas de mécanisme comme la Kissing donc pas d'enveloppe sur un squelette interne tenant du monstre de foire. Non, ici, juste un nouveau visage à la bouche fermée, moule qui à ce jour ne semble avoir été utilisé que sur cette seule et unique poupée Mattel. Elle vient accompagnée d'un bâton de rouge à lèvres similaire à la Kissing. Mais elle n'est pas là pour embrasser son mari, sur les photographies de la boîte c'est son petit garçon qui a une superbe marque de rouge à lèvres.

Kiss n cuddle

Le papa venait avec sa petite fille. Il portait une veste bleu foncé en Europe alors qu'aux Etats-Unis, la veste était rouge, comme les tenues de sa famille.